Méditation : Comment votre façon de vivre affecte votre état méditatif?

Lorsque vous méditez, la fréquence des ondes de votre cerveau passe des ondes bêta aux ondes Alpha. Cela signifie que la partie parasympathique du cerveau prend en charge le système nerveux.

Plus de signaux nerveux sont ensuite envoyés aux organes et glandes, créant ainsi des conditions idéales pour la guérison. 

Certains mystiques se réfèrent souvent à cet état plus connu sous le nom de «l'espace sacré ». C'est la raison pour laquelle votre corps et votre esprit n’ont pas besoin de beaucoup de repos lors de la pratique de la méditation. Dormir trop fait que votre esprit tendra vers la somnolence.

Comme mentionné précédemment, il est conseillé que de ne pas manger 4 heures avant la médiation ou avant de faire du yoga. Le sang se concentre dans l'estomac, vous vous sentirez fatigué et endormi.

Vos habitudes alimentaires jouent également un rôle important dans la méditation. Lorsque vous concentrez votre attention sur l'intérieur, vous vous sentez et vous vous entendez mieux et vous vous rendrez compte que les repas lourds ne sont pas utiles. Et comme toujours, mangez avec modération! 

Il est toujours préférable de manger frais et sain, de se nourrir de choses faciles à digérer comme les légumes, les graines, les verts, le tofu, les haricots, choux, les fruits, les graines de soja et les huiles oméga. "Si vous voulez maîtriser les neuf portes de votre corps - les yeux, oreilles, bouche, nez, organe sexuel, et rectum - tous les secrets de la nature s'ouvrent à vous" disaitYogi Bhajan L'eau est essentielle pour nous. 

Notre corps est composé d'eau à plus de 70%. Garder votre corps hydraté vous aidera à éliminer les toxines et vous aurez aussi à manger moins. Manger, dormir, avoir des relations sexuelles sont les trois engagements sur lesquels nous devont porter une attention particulière à cause de l'impact qu'ils ont sur nos esprits. La plupart des enseignements expliquent comment l'énergie sexuelle est l'une des énergies les plus puissants et que, lorsqu'elle est redirigée vers les chakras supérieurs, elle peut conduire à un état plus serein de l'être. Le sperme est appelé «ojas » et gaspiller ce liquide n'est pas conseillé. Le sperme est un fluide non seulement sexuel, mais il est aussi un lubrifiant pour le cerveau et le système nerveux. Selon la théorie du yoga, il faut quatre-vingts bouchées de nourriture pour produire une goutte de sang et quatre-vingts pour produire une goutte de sperme. Le contrôle de la respiration ou pranayama.

Les Yoga Sutras de Patanjali décrivent le chemin à suivre (Dyana) pour méditer. Le chemin indiqué doit être suivi tel que décrit, étape par étape. Chasque étape vous guidera vers la suivante. Il n'est pas possible de sauter une étape. Par exemple, vous ne pouvez pas atteindre la méditation, sans réaliser la concentration. 

Première étape: Yama, les choses à ne pas faire, les restrictions 
Deuxième étape: Niyamas, les choses à faire 
Troisième étape: Asanas, les positions du corps 
Quatrième étape: Pranayama, le contrôle de la respiration 
Cinquième étape: Pratyahara, le sentiment de contrôle 
Sixième étape: Dharana, la concentration Septième étape: Dyana, la méditation
Dernière étape: Samadhi, le bonheur Pratiquez ces étapes dans cet ordre précis. 

Pour obtenir les meilleurs résultats avec la méditation, il faut exécuter des positions de yoga (asanas), pour préparer le corps et l'esprit à la méditation. Ces postures peuvent être réalisées pendant seulement quinze minutes, ou plus, selon le calendrier de la personne et ses motivations. Une période de relaxation de plus de 11 minutes doit suivre les asanas. La prochaine étape est Pranayama ou le contrôle de la respiration. 

Les débutants peuvent trouver un peu ennuyeux d'être en position assise pour exécuter des exercices de contrôle de respiration. Toutefois, avec la pratique, les bienfaits sont très vite mis en évidence. "Le résultat de la méditation est la capacité de transformer le négatif en positif, de soutenir toutes vos actions avec vos facettes et vos mœurs." - Yogi Bhajan