Méditation & Pranayamas: les Nadis

Les Nadis sont une composante importante des Pranayamas : Les Nadis sont en effet les voies énergétiques dans lesquels circule l’énergie lors de la méditation Pranayamas.

Il faut savoir que les yogis disposent au fur et à mesure de la pratique du yoga de flux d'énergie se situant un peu partout dans le corps appelés Nadis. 

Les Nadis, comme les nerfs et les tendons, ne sont pas visibles à l'œil nu. Ce sont des lignes d'énergie subtiles qui parcourent tout le corps.

Il y a des milliers de Nadis dans le corps, toutefois, seulement trois jouent un rôle particulièrement important: Le Sushumna, l'IDA, et le Pingala. 

Le Sushumna est le canal central et correspond à la colonne vertébrale. L’Ida et le Pingala commencent à la base de la colonne vertébrale.

L’Ida commence au niveau du côté gauche et se termine à la narine gauche. Le Pingala commence sur le coté droit et se termine à la narine droite.

Le but des pratiques paranayamas est de permettre à l'énergie pranique d’aller vers le haut par sushumna, qui fournit un état de conscience supérieur. 

Pour mieux comprendre comment fonctionne le Pranayama, il est important de comprendre comment les narines travaillent. La narine gauche est associée à la partie parasympathique du cerveau (responsable du repos et de la réparation) Le côté droit est associé à la partie sympathique du cerveau (chargé de la lutte ou de la fuite lors des réactions). 

Il faut savoir que, selon les circonstances, une narine domine l’autre. La narine dominante commute avec l’autre toutes 90 minutes environ.

Bien qu'il existe de nombreuses méthodes de pratiquer le Pranayama, toutes exigent la commutation de la respiration entre les deux narines.

La respiration alternée par les narines est simple et produits des résultats immédiats. Il existe toutefois plusieurs méthodes de pratique qui varient selon votre niveau (débutant, intermédiaire, confirmé).