Méditation Soufie

Le soufisme est également connu sous le nom « la voie du cœur ». Les Soufis estiment que c’est par pure dévouement que vient la maitrise du soi (ego).

Différentes voies soufies utilisent différentes techniques de méditation. La méditation Naqshbandi par exemple utilise l'énergie de l'amour pour aller au-delà de l'esprit.

La première étape consiste à mettre l'accent sur le sentiment d'amour pour activer le chakra du cœur. 

Pour cela, vous pouvez penser à Dieu si vous êtes croyant, sinon un ami ou un parent peut aider pour commencer. Le Sufi stipule que le sentiment de l'amour permet de surmonter les processus de réflexion conduisant la personne à un état d'esprit serein. Les méditations se font en silence.

Par la méditation, les individus sont capables de cultiver le silence, l'écoute, l'attention, et la vacuité totale de l’esprit. 

Meditation Dzogchen (Tibétaine)

La méditation Dzogchen, prononcée Zog-chen, est connue comme la voie naturelle de méditation dans le bouddhisme tibétain. Ce type de méditation est pratiqué par le Dalaï Lama.

La méditation Dzogchen n’utilise pas de méthode de respiration spéciale, de mantra, ou de niveaux de concentration.

Elle est considérée comme le type le plus naturel de méditer : vous méditez avec les yeux ouverts.

Cette méditation se fonde sur le fait que tout ce qu'il vous faut, tout ce que vous cherchez est déjà à l'intérieur de vous. Les trois bases de la méditation Dzogchen sont "assis" "bonne respiration » et "être juste". 

Méditation Chakra

La méditation Chakra se pratique avec les chakras : Les chakras sont visualisés comme un vortex d'énergie en spirale. Il existe de nombreux chakras sur tout le corps, mais les plus connus sont sept (si l'on compte le plexus solaire, il y aura huit).

Chaque chakra est associé à une couleur et à des caractéristiques différentes. La méditation est guidée, et elle est réalisée en concentrant l'esprit sur ces vortex d'énergie et leurs qualités.