Le Yoga, les facteurs de risque psychosociaux pour les maladies cardiovasculaires
Donnez votre note

Rôle des facteurs Psychosociaux dans l’Apparition des Maladies Cardiovasculaires

Les facteurs de risque psychosociaux pour les maladies cardio-vasculaires jouent un rôle crucial dans l’apparition de la maladie.

Le yoga contribue à réduire ces facteurs de risque. En outre, il ne diminue pas seulement le stress ressenti mais il réduit aussi la façon dont on réagit aux facteurs de stress, il améliore les capacités d’adaptation, réduit les symptômes de dépression et d’anxiété et diminue aussi la colère, la tension et la fatigue.

De plus, la pratique de yoga conduit à l’amélioration du sommeil chez les personnes en bonne santé tout comme celles qui sont atteintes de maladies chroniques.

Même si les mécanismes sous-jacents de l’effet connu du yoga sur ces facteurs de risque ne sont pas totalement assimilés, les changements sont plus susceptibles d’apparaitre sous deux formes.

Premièrement, en favorisant la sensation de bien-être car le yoga atténue les effets néfastes du stress, il a aussi un effet positif sur l’état du système neuroendocrinien, le métabolisme et les réactions inflammatoires.

Deuxièmement, du fait que le yoga stimule le nerf vague, des changements positifs se produisent au niveau de l’activité cardiovagale et par conséquent, l’humeur et l’énergie de la personne sont également améliorées.

Résumé et conclusions

En raison de la quantité importante de recherches publiées, le chercheur protagoniste de cette étude est arrivé à la conclusion que les données disponibles suggèrent fortement que les bienfaits du yoga sont certainement remarquables du point de vue physique et psychologique.

Par ailleurs, les indices de base de l’IRS améliorent notamment la tolérance au glucose, la sensibilité à l’insuline, le profil lipidique, les caractéristiques anthropométriques et enfin la pression artérielle.

L’activité cardiovagale, qui est un élément souvent lié à l’IRS et au risque de maladies cardiovasculaires, est également renforcée par le yoga.

En résumé, toute personne qui se préoccupe des risques de maladie cardiovasculaire ou de sa santé en général, y compris la perte de poids, doit essayer d’intégrer le yoga dans son mode de vie.

Sachez que vous n’avez rien à perdre et tout à gagner.

E-book PDF Yoga pour débutants