Le yoga : un espoir pour les malades

Les hôpitaux experimentent le yoga

De plus en plus d’hôpitaux intègrent le yoga en tant que thérapie alternative.

A l’hôpital Saint-Louis de Paris, ou encore celui de la Pitié-Salpêtrière, des séances de yoga sont proposées pour aider les patients dans l'épreuve de la maladie et soulager la douleur endurées par les patients.

Les séances sont proposées aux patientes souffrant d'un cancer du sein, ainsi qu'à ceux qui souffrent des maladies articulaires ou du mal de dos.

Plusieurs études serieuses ont en effet prouvé l'intérêt de telles thérapies. Melissa Galliford et son équipe du centre Genesis Cancer Care de Bunbury en Australie, ont étudié et montré l'effet bénéfique du yoga sur les malades atteintes d'un cancer de sein. Vous pouvez lire cette étude publiée dans le Journal of Medical Radiation Sciences.

Une étude réalisée par R.B. Saper et son équipe, et publiée à l'Annals of Internal Medicine ont quant à eux prouvé l'effet positif de la pratique du yoga sur le mal de dos.

Yoga Hopital

Des hôpitaux parisiens proposent à leurs patients le yoga en tant que thérapie alternative

Qu’apporte le yoga en tant que thérapie ?

Pour patients souffrant de cancers, les séances de chimiothérapie ne sont pas faciles pour eux. A force de pratiquer du yoga, les patients vont apprendre à gérer le stress du chimio.

Avec des séances de 20 minutes, le fonctionnement de votre cerveau est stimulé. Et cet effet est immédiat. Le yoga permet aussi une réduction de stress et d’anxiété. Il permet aussi d’améliorer la réaction du système immunitaire. Ce qui amoindrit les risques de faiblesse causés par les maladies. Les méditations permettent de réguler votre système immunitaire. Les séances de yoga freinent aussi les maladies cardiaques. Cela a été prouvé par Harvard Medical School.

La pratique régulière du yoga diminue également l’accumulation des graisses dans l’organisme. La perte de poids est donc au rendez-vous, par conséquent, le yoga est bénéfique pour les personnes atteintes du diabète.

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas attendre d’être malade pour se mettre au yoga. C’est une activité physique exceptionnelle qui ne requiert qu’un peu de persévérance et de motivation de votre part.