Le yoga hormonal : Qu'est ce que c'est ?

On est à l’abri de l’impossible avec le yoga

Le yoga est un moyen de guérir des maux physiques et psychologiques. Il contribue à vaincre les problèmes de stress et de dépression mais aussi de problèmes d’articulations ou des os.

Il semblerait que le yoga agit aussi sur les hormones. Le yoga hormonal a pour but de régler le déséquilibre hormonal chez les femmes.

Ce style de yoga a été crée par Dinah Rodriguez suite à son observation des problèmes d’hormones rencontrés par les femmes.

Yoga hormonal

Dinah Rodriguez la fondatrice de Yoga Hormonal

Ces problèmes ne sont pas à prendre à la légère. Avec un niveau très bas d’hormones, les femmes risquent de tomber dans un état dépressif et de nervosité. Les médicaments hormonaux pourraient régler ces problèmes, mais ne réduiraient pas pour autant les tensions psychologiques qui s’y rattachent.

Recourir à des traitements de substituts hormonaux peut altérer l’état de santé des femmes. Le risque de cancer n’est pas à écarter.

Il serait donc judicieux d'associer les traitements médicamentaux à une méthode moins radicale, et plus fun en même temps : Si vous rencontrez ce type de problèmes, le yoga hormonal est là pour vous aider.

Le yoga hormonal s'adresse à qui ?

Le yoga hormonal est destiné aux femmes ayant un problème de baisse de taux d’hormones. Ce problème peut être provoqué par l’arrivée imminente de la ménopause. Cette période ne peut être évitée pour toutes les femmes. Le mieux serait d’être prête et de prendre les mesures adéquates le moment voulu.

L’arrivée de la ménopause varie d’une femme à l’autre, mais le point commun observée chez toutes les femmes réside dans le changement d’humeur.

Avec les postures prodiguées lors des séances, les femmes seraient en mesure de contrôler ce changement.

Yoga hormonal

Dinah Rodriguez en cours de Yoga Hormonal

Le yoga hormonal est aussi bénéfique pour les femmes ayant des problèmes de menstruations et d’infertilité. Les jeunes femmes peuvent donc se réjouir. Le yoga hormonal peur les aider à passer paisiblement les périodes de menstruation.

A partir de quel âge doit-on pratiquer le yoga hormonal ?

Selon la fondatrice du yoga hormonal, il est recommandé d’en commencer dès l’âge de 35 ans, afin de prévenir des problèmes indésirables liés à la ménopause. Les femmes en période ménopause et de pré-ménopause peuvent s’y mettre à n'importe quel âge.

Yoga hormonal

Cours de Yoga Hormonal

Concernant la fréquence des séances, et selon Dinah Rodriguez, les femmes doivent le pratiquer au moins 4 fois par semaine.

Les bienfaits du yoga hormonal

La pratique successive de cette discipline pendant au moins 3 mois permettrait de rééquilibrer le taux hormonal. Les séances permettent aussi de régler l’instabilité émotionnelle que peut engendrer la baisse d’hormones.

Le yoga hormonal pourraient aussi aider à disparaître les kystes ovariens. D’ailleurs, plusieurs études scientifiques ont prouvé les bienfaits de cette activité.

Pour les femmes en pré-ménopause, la pratique du yoga hormonal est un moyen efficace de retarder l’horloge biologique.