Le plus important c’est de trouver la posturen la plus adéquate au défit physiques de la personne. Bien que certains exercices puissent être plus performants dans une position que dans une autre, il ya toujours des variantes possibles qu’on peut améliorer avec le temps..

Un des points les plus importants, c’est de toujours vous rappeler, quelle que soit la position que vous choisissez, de garder la colonne droite et de ne pas trop se pencher en avant ou en arrière.

Une position neutre de la colonne vertébrale sera optimale pour permettre la circulation de l’énergie, appelée Kundalini.

Cette position neutre est aussi idéale pour la méditation. Au début, la plupart des gens sentent l’une des jambes, ou les deux, s’engourdir. Cela est dû à  la réduction de la circulation lorsque les jambes sont croisées. Avec le temps, le yogi sera en mesure de rester plus longtemps sans bouger.

posture assise yoga

Si vous êtes un débutant, rappelez-vous la première loi de Patanjali, “Ahimsa”, qui signifie « pas de violence », et « commencez par vous-même ». Vous êtes ici pour apprécier l’exercice et non pas pour vous exténuer dès le premier jour. En fin de compte, aucune position assise n’est meilleure qu’une autre.

Il s’agit de trouver celle qui vous convient le mieux. Lorsque vous aurez trouvé la stabilité dans votre pratique, vous serez en mesure de vous asseoir plus longtemps sans bouger sans ressentir de douleurs. La stabilité dans votre pratique vous apportera la stabilité de l’esprit et la stabilité de l’esprit vous apportera la stabilité dans le bonheur.

Cet article doit faire l’objet d’une relecture et mise à jour prochaine. Afin de contribuer à sa rédaction, cliquez ici.