Collaboratrice spirituelle de Sri Aurobindo, Mirra Richard, était connue aussi sous le nom de la Mère. Elle est née à  Paris le 21 Février, 1878.

Le 24 Novembre 1926, lorsque Sri Aurobindo se retira dans la solitude, il lui laissait son plan d’aménager et de développer la culture de Sri Aurobindo Ashram, la communauté des disciples qui s’était rassemblée autour d’eux. Quelque temps plus tard, lorsque les familles avec leurs enfants ont rejoint l’ashram, elle a créé et supervisé le Sri Aurobindo International Center pour leur éducation.

Quand Sri Aurobindo est mort en 1950, la Mère a poursuivi leur travail spirituel, de diriger et de guider l’ashram de leurs disciples. Dans le milieu des années 1960 elle a commencé à  Auroville, une cité internationale près de la ville de Pondichéry parrainé par l’UNESCO pour contribuer à  l’unité humaine. Ce devait être un lieu «où les hommes et les femmes de tous les pays seraient capables de vivre en paix et en harmonie progressive au-dessus toutes les croyances, toutes les politiques et toutes les nationalités. »

La mère est restée à  Pondichéry jusqu’à  sa mort le 17 Novembre 1973.

Les tentatives de la mère pour établir la nouvelle conscience supra mentale sur la terre et son effort personnel de transformation physique de son propre corps sont décrites dans la série en 13 volumes de livres appelés « Agenda de la mère ».