Le Jnana Yoga est la forme de yoga qui vise à  atteindre la connaissance parfaite, celle de pouvoir percevoir la réalité absolue au-delà  des simples apparences du monde.

Le terme Jnana signifie la connaissance mais pas celle que les étudiant apprennent à  l’université ou en effectuant des recherches. Il s’agit ici de la connaissance dans le sens de parvenir à  percevoir la réalité sous-jacente de tout ce qu’il y a dans le monde.

En outre, dans la pratique du Jnana Yoga, la réalité n’est pas ce qui est tangible, ce qui peut être perçu, ce n’est pas les plaisirs que l’on vit et les choses matérielles qu’on voit et qu’on accumule.

La réalité évoquée ici est la réalité dite absolue, appelée aussi SAT, qui n’est pas contrainte par le temps ou l’espace, c’est la réalité qui existe dans le passé, le présent, l’avenir et qui est immuable sans début, milieu ou fin.

Percevoir et atteindre cette Réalité Absolue dépouille ce monde de ses apparences, le rend ainsi de moins en moins désirable et le désir de percevoir la réalité absolue devient plus fort.

Mais comment peut-on donc percevoir SAT ou la réalité absolue? Non, on n’a pas besoin de vivre en reclus dans la forêt et de quitter littéralement le monde ou du moins le monde civilisé. En effet, il existe un moyen de s’éloigner des illusions du monde et de cesser d’en faire partie et ce moyen est précisément appelé Sadhana Chatushtaya ou les quatre moyens du salut.

1. Viveka: Il s’agit du premier stade du salut où on apprend à  différentier entre le réel et l’irréel, le permanent et le passager et le soi et le non-soi. En outre, ce stade est atteint par la seule grâce de dieu qui est, à  son tour atteinte, en se réalisant soi-même et en se permettant d’être un instrument de Dieu.

2. Vairagya: Qu’on appelle aussi le stade du renoncement et où on apprend à  se détacher des choses éphémères.

3. Shad Sampat: C’est le stade des six vertus: Sama, Dama, Uparati, Titiksha, Sraddha et Samadhana.

Sama: La tranquillité spirituelle où les désirs sont éradiqués.

Dama: Le contrôle rationnel des sens.

Uparati: Un effort conscient pour transcender le désir de la jouissance sensuelle.

Titiksha: L’endurance à  la chaleur et au froid, à  la douleur et au plaisir, entre autres.

Srâddha: la foi en son gourou, dans les Védas et en soi-même.

Samadhana: c’est la partie où on atteint concentration parfaite.

4. Mumukshutva: Lorsque les trois moyens de salut cités précédemment seront atteints, le désir de se libérer du cycle des naissances et des décès arrivera à  savoir le Mumukshutva.

Enfin, quand on atteint ces quatre stades, on doit alors se tourner vers le gourou qui nous servira, par la suite, de guide pour connaître notre vraie nature.