Cette posture crée une certaine pression sur le troisième oeil et sur la quatrième vertèbre lombaire. 

Elle se fait en étant assis sur les fesses dans une posture facile, ou celle du lotus ou encore une autre variante de votre choix. 

Les yeux restent semi-ouverts pour la méditation.

Penchez-vous de 30 degrés, détendez-vous, maintenez la colonne vertébrale droite.

Cet article doit faire l’objet d’une relecture et mise à jour prochaine. Afin de contribuer à sa rédaction, cliquez ici.