Le terme bhraman signifie marcher et celui de pranayama signifie la respiration yogique, c’est donc le moyen par lequel on pratique la respiration yogique ou pranayama durant la marche du matin ou du soir.

Ceci est inclus dans Sahaj-Pranayama car le Kumbhaka ou la rétention du souffle n’est pas effectuée ici et seules l’inspiration (puraka) et l’expiration (rechaka) sont suivies de façon systématique (lente et régulière).

Le lieu

Choisissez un endroit où il n’y a pas de poussière ou de fumée donc un jardin ou un parc seraient les meilleurs endroits pour faire du bhraman pranayama.

L’heure

Le matin ou le soir et évidemment pas après avoir mangé.

Les techniques

– Le corps doit être maintenu droit pendant la marche à  pied et l’inspiration et l’expiration doivent être lentes, régulières et profondes par le nez et doivent suivre la cadence des pas.

– Comptez mentalement en inspirant et en expirant et faites en sorte que la durée de l’expiration soit plus longue que celle de l’expiration donc si vous inspirez pendant 2 secondes (2 chiffres) alors vous devez expirer pendant 4 secondes.

Après quelques semaines de pratique, la capacité respiratoire sera certainement meilleure et la personne peut commencer avec une séance de 5 à  15 minutes.

De cette façon, la durée de la marche ou du bhraman pranayama peut augmenter dès que l’endurance augmente et cela de 20 à  30 minutes ou même une heure.

En outre, il faut savoir qu’il ne faut jamais être pressé dans les techniques de respiration du système yogique de Loknath. Si l’on pratique de façon assidue le bhraman pranayama, la capacité respiratoire des cellules des poumons augmentera jour après jour.

On peut aussi compter les pas tout en inspirant et en expirant de la même manière, toutefois, la rétention du souffle doit être évitée dans cette respiration yogique (pranayama).

Les bienfaits

Tous les bienfaits du Sahaj-Pranayama peuvent être réalisés à  travers le pranayama bhraman qui permet de guérir rapidement la toux et le rhume, qui contribue à  améliorer l’endurance physique et à  augmenter l’endurance cardiovasculaire tout comme la capacité de travail du cœur et des poumons augmente en pratiquant le pranayama de façon régulière.

Le sang est purifié car le dioxyde de carbone est éliminé durant cette marche à  pied qui est vraiment très efficace pour le maintien et le rétablissement de la santé physique et psychologique surtout après avoir souffert d’une grave maladie.

Par ailleurs, le pranayama bhraman peut être inclus dans tous les types de programmes de réadaptation pour les personnes âgées pour leur permettre d’avoir une vie autonome dans la collectivité.

En outre, ceux qui n’aiment pas le yoga, l’Asana, le Mudra ou d’autres exercices de yoga, peuvent trouver cette technique de respiration intéressante dans les lieux plein air et ouverts et les parcs.

Enfin, si une personne pratique le bhraman pranayama régulièrement, elle peut prévenir le rhume et la toux, l’asthme, la fièvre typhoïde, la tuberculose, les maux de tête, la fièvre et d’autres maladies.