Dans la philosophie hindoue, le yoga est l’une des six écoles philosophiques orthodoxes et bien qu’il ait existé depuis des siècles, les Yoga Sutras de Patanjali sont les plus anciens textes sanscrits qui représentent le fondement du yoga.

Ces traités sont fondés sur la doctrine du Vedânta et des textes sacrés hindous à  savoir la Bhagavad Gita.

Ce livre parle des aphorismes qui traitent des aspects philosophiques de l’esprit de conscience, tout en insistant sur la façon d’unir la conscience individuelle avec Dieu. Il a aussi eu une influence énorme sur la philosophie et la pratique yogiques et est tout aussi pertinent aujourd’hui que lorsqu’il a été écrit.

D’une part, le terme sanscrit « yoga » renvoie à  un état d’esprit dans lequel les pensées et les sentiments sont en suspens (« Nirodha » en sanscrit).

D’autre part, le mot Sutra signifie fil ou enfiler et il s’agit des fils de la mala Japa, (le chapelet hindou) qui est une analogie signifiant que les Sutras sont solides comme des perles.

Bien que les Yoga Sutras datent d’entre l’année 600 et 200 avant JC, les yogis n’ont pas encore été en mesure de déterminer clairement l’identité de leur auteur ni la date exacte de leur création. Les sutras sont des textes qui ne semblent pas être unifiés mais plutôt des textes distincts.

En l’an 300 de notre ère, le yogi Patanjali, un hindou Vedanta, a compilé les Yoga Sutras et les a regroupés en huit parties qui restent en parfait état encore aujourd’hui. Par conséquent, beaucoup de gens parlent souvent de lui comme le fondateur du yoga.

Mythologiquement, les hindous considèrent Patanjali comme une incarnation du serpent divin Shesha Adi qui est un autre aspect du Dieu Sankarshana (la première expansion du Dieu Vishnu). En d’autres termes, Patanjali entoure et maintient l’univers sous la forme d’un océan cosmique.

Les Yoga Sutras sont 195 aphorismes (sutras) ou des phrases courtes formées avec des mots techniques et assemblées sous des règles grammaticales très strictes. Chaque Sutra est le résumé d’un dialogue, à  propos du Yoga Darshana, entre un enseignant et son élève. Les résumés de cette conversation constituent le recueil de textes appelé le «Yoga Sutra ».

Ce recueil est divisé en quatre chapitres ou livres (en sanskrit « Pada »):

Le Samadhi Pada: avec 51 aphorismes, le Samadhi Pada est dédié à  la nature générale du yoga et de ses techniques: «L’internalisation complète », ses différentes formes, les obstacles et les médias. Cela lui permet d’être à  la cessation de tous les processus mentaux ce qui représente le sens du yoga. Il renvoie également à  un état de béatitude où le yogi est absorbé en un seul être. La Samadhi Pada a pour but de répondre à  la question: «Qu’est-ce que le yoga? ».

Le Sadhana Pada: « la pratique ». Cette partie traite des conditions de vie de l’homme et tente de répondre à  la question concernant la raison pour laquelle on devrait pratiquer le yoga. Tous les obstacles de la vie y sont exposés, leurs causes et leurs conséquences et enfin, cette partie analyse les médias externes ou encore les cinq premières pratiques du yoga classique. En outre, le Sadhana Pada est composé de 55 aphorismes.

Le Vibhuti Pada: (Vibhuti est un terme sanscrit qui signifie «pouvoir» ou «manifestation»). Ce Pada est dédié aux «facultés exceptionnelles», il dispose de 55 autres aphorismes (ou 56, selon certaines versions). De plus, ce chapitre expose les médias internes qui complètent la partie externe de huit étapes yogiques tout comme il relate en détail les «Siddhis» ou les pouvoirs extraordinaires qui défient les lois de la science et qui sont acquis involontairement au cours de la pratique yogique.

Le Kaivalya Pada: (Kaivalya signifie «isolement» mais tel qu’il est employé dans les sutras, il signifie l’émancipation et la libération). Ce chapitre se réfère à  « l’indépendance ou l’isolement transcendantal », avec seulement 34 aphorismes qui traitent les problèmes philosophiques impliqués dans l’étude et la pratique du système yogique et plus précisément deux questions fondamentales de la métaphysique: le temps et la nature de la connaissance. Ainsi, le Pada Kaivalya décrit la nature de la libération et la réalité du moi transcendantal.

Par ailleurs, dans son texte, Patanjali définit le yoga comme «la cessation des fluctuations de l’esprit». Après l’élaboration d’une étude minutieuse des opérations de la conscience humaine, il énumère les huit étapes ou stades appelés Ashtanga (le yoga aux huit membres) et pour atteindre cet objectif, le Yogi doit méditer et pratiquer le yoga de façon rigoureuse. Ces huit stades sont prescrits dans le second Pada des Yoga Sutras.

– Les Yamas: Ce sont les principes éthiques universels: ne pas mentir, ne pas nuire, l’abstinence sexuelle et le renoncement.

– Les Niyamas: Ce sont les disciplines du comportement personnel: la propreté, la satisfaction ou l’acceptation de la réalité personnelle, l’ascétisme, l’étude et la dévotion à  une chose absolue.

– Les Pranayamas: Ce sont des techniques de respiration qui sont bénéfiques pour la santé, qui stabilisent le corps et sont très appropriées pour la concentration spirituelle.

– Les Pratyaharas: Ils représentent l’orientation des sens vers l’intérieur et la concentration de l’esprit sur un seul point, ils admettent que les sens délaissent les objets et que la personne soit centrée.

– Les Dharanas: Il s’agit de la concentration et plus précisément de concentrer l’esprit sur un point unique pour éviter la dispersion.

– Les Dhyanas: C’est la méditation et plus précisément l’acte de la méditation où l’objet de la méditation et le sujet restent distincts et séparés.

– Les Samadhis: Ils représentent l’état de conscience supérieure dans lequel le sujet et l’objet disparaissent dans une même méditation.

Ce lien vous donne plus d’informations sur Les Yoga Sutras de Patanjali et est également un lien pour voir la traduction des sutras.

Cliquez sur ce lien pour avoir un CD audio des sutras:

Avec cette page web vous pouvez entendre chaque Yoga Sutra en format audio MP3:

Vous pouvez aussi trouver de nombreux livres sur les Yoga sutras de Patanjali sur intenet avec des traductions, des commentaires et des réflexions dessus:

J’ai trouvé cette page très intéressante et qui contient la traduction des Yoga Sutras de Patanjali mais également des commentaires sur les sutras et Patanjali lui-même.