Publié le 23/08/2017

Prof de yoga virée car très belle !

Cela s'est passé récemment à New York : une professeur de yoga, nommée Dilek Edwards a fait l’objet d’un renvoi arbitraire « grâce à », ou « à cause » de sa beauté.

N'ayant pas accepté les raisons de son licenciement, la prof de yoga a demandé réparation devant la justice.

Dilek Edwards Yoga

Dilek Edwards

Qu’est-ce qui s’est passé ?

Une remarque du patron aurait été la goûte d’eau qui a fait déborder le vase. Ce dernier, Charles Nicolai, aurait « partagé» son admiration pour son employée à sa femme. Celle-ci, qui n’a pas pu encaisser cette révélation, a fait pression à son mari de la mettre à la porte.

Cette histoire a déjà eu une précédente. La femme jalouse a déjà eu des mots avec Dilek Edwards pour la prévenir de ne pas s’approcher de son époux. Cette dernière, d’un côté, a nié toute liaison avec le « grand patron », et de l’autre côté, l’épouse a nié cette jalousie envers son employée.

Qui ment, et qui dit la vérité ? Quoi qu’il en soit, le procès se poursuit entre la « jolie » employée et son patron.