Le yoga est un système qui inclut un entraînement physique et mental, tout le monde peut en bénéficier sans restriction d’âge.

Les bases de Yoga comprennent les Asanas (postures) et le Pranayama (l’art de contrôler la respiration).

Le Yoga contribue à la prévention de plusieurs maladies liées au stress, les troubles circulatoires ou encore les problèmes respiratoires comme l’asthme et la bronchite.

L’Asthme et la bronchite sont deux affections pulmonaires chroniques qui peuvent causer des dommages aux poumons. Ceux-ci devraient être traités immédiatement pour éviter toute complication.

L’asthme

Il s’agit d’une affection respiratoire très commune qui implique une réduction sévère des bronches.

Les tubes de la trachée – la trachée-artère – sont situés dans les poumons, ils transportent l’oxygène que nous respirons vers toutes les parties du corps et acheminent le dioxyde de carbone afin qu’il sorte en passant par la trachée lorsque nous expirons.

L’attaque typique est caractérisée par un manque soudain de souffle et de respiration, parfois accompagnée de toux.

La montée de glaires n’est pas une partie essentielle de l’attaque, mais si cela se produit, le patient peut également avoir une bronchite.

La crise d’asthme se déclenche par des infections comme le rhume et la sinusite, les inspirations irritantes ou allergènes comme les fumées et la poussière, les allergènes alimentaires, les changements psychologiques, l’effort physique et même les médicaments.

L’identification des causes et le traitement dès l’apparition des premiers symptômes peuvent aider à prévenir les attaques et les rendre moins graves.

La bronchite

La bronchite est une affection pulmonaire plus critique par rapport à l’asthme.

C’est la quatrième cause de décès aux États-Unis et touche plus de 3 millions de personnes en France, dont un tiers sont âgés de moins de quinze ans.

Il s’agit d’une infection grave des poumons et des bronches et qui peut devenir chronique avec le temps.

L’air pollué et le tabagisme sont les principales causes de cette affection.

Ce trouble consiste en une inflammation les bronches causées par une infection bactérienne ou virale. Il peut se produire soudainement, à la suite d’une bronchite aiguë, ou persister ou revenir régulièrement pendant de nombreuses années, ce qui provoque une dégénérescence progressive des bronches et des poumons (bronchite chronique).

La couleur des expectorations (crachats) informe sur le degré de gravité de la forme de bronchite. Les premiers symptômes de la bronchite aiguë incluent un nez qui coule, une fièvre, des frissons, des douleurs musculaires, et probablement un mal de dos.

La caractéristique la plus évidente de la bronchite est la toux persistante.

D’autre part, la bronchite chronique est caractérisée par une toux accompagnée d’expectorations (crachats). D’autres symptômes peuvent être observés, ils dépendent de la fréquence d’emphysème.

Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres, les hommes le sont plus que les femmes. Les raisons derrière cette différence ne sont pas claires.

Les fumeurs sont 50 fois plus susceptibles d’avoir une bronchite chronique que les non-fumeurs. Généralement, la bronchite apparait le plus fréquemment en hiver chez les personnes exposées à des endroits humides, des climats froids et des environnements très pollués.

Le surpeuplement, la fatigue, et un l’excès de la cigarette sont des facteurs contributifs.

Le Yoga, l’Asthme et la Bronchite

Les exercices de yoga, comprenant les postures, la respiration et les techniques de relaxation vous permettent de contrôler votre esprit et vos émotions, elles vous rendent plus détendu et vous permettent de mieux respirer.

Le yoga permettra également à vos poumons de mieux fonctionner et d’améliorer le flux d’air au cours des crises d’asthme.

Voici des postures du yoga qui vous aideront à vous sentir mieux et à mieux contrôler l’asthme et la bronchite.

Gardez à l’esprit que le yoga ne remplace pas votre traitement et votre suivi médical.

La posture facile (Sukhasana)

C’est l’une des postures méditatives classiques et est habituellement pratiquée après avoir fait la posture du cadavre.

La posture facile aide à redresser la colonne vertébrale, ce qui accroît la tranquillité intérieure, et garde l’esprit serein.

Remontées de l’épaule

Beaucoup de gens ont beaucoup de tension au niveau du cou et des épaules, ce qui conduit à une rigidité à cet endroit du corps et à des céphalées.

La pratique du yoga peut soulager la tension, augmenter la flexibilité et tonifier les muscles.

Demi-tour épinière (Ardha Matsyendrasana)

L’Ardha Matsyendrasana allonge et renforce la colonne vertébrale. Cette posture est également bénéfique pour le foie, les reins, ainsi que les glandes surrénales.

Pratiquez cette posture du yoga sous la supervision d’un instructeur de yoga.

La posture du soulagement du Ventre (Pavanamuktasana)

Le terme Pavanamuktasana vient du mot sanskrit « pavane » qui signifie l’air ou le vent et «Mukta», qui signifie liberté ou libération. 

Cette posture agit principalement sur le système digestif. Elle aide à éliminer l’excès du gaz dans l’estomac.

La posture du Cadavre

Pour bien vous détendre, vous devez d’abord vous familiariser à la façon avec laquelle on doit être tendu.

C’est ce qui arrive quand on pratique la posture du cadavre final.

Anuloma Viloma

La technique de la narine alternative de respiration est appelé encore Anuloma Viloma.

Avec cette technique de respiration, vous inspirez par une narine, vous retenez le souffle, et vous expirez par l’autre narine.

La posture de la Relaxation

La première étape dans la pratique du yoga est d’apprendre à détendre votre corps et votre esprit.

Vous devez d’abord savoir pourquoi la relaxation est essentielle dans la pratique du yoga.

Vous devez en particulier apprendre la posture du Cadavre ainsi que les autres techniques de relaxation physique, mentale et spirituelle.

Le Mode de Vie & le Yoga

Votre mode de vie a une place importante dans votre thérapie lorsque vous souffrez de problèmes respiratoires. Une alimentation saine peut augmenter votre résistance contre le froid, les allergies et d’autres maladies respiratoires chroniques. 

Selon la philosophie du yoga, un esprit calme conduit à une respiration régulière et un corps détendu. Ainsi, des exercices de respiration peuvent certainement aider les gens qui souffrent d’asthme et de bronchite.