Il existe 3 différents postures de guerrier : Guerrier I, Guerrier II et Guerrier III.

Ces différents postures permettent de renforcer la confiance en soi et d’engager tous les muscles du corps et les assouplir.

A. Comment faire la posture du Guerrier I ?

  1. Placez-vous en posture de la montagne Tadasana, les bras le long du corps.
  2. Faites un pas vers la droite et écartez les jambes le plus grand possible tout en gardant le pied arrière ancré dans le sol. Le pied gauche doit tourner de 90° et le pied droit doit rentrer légèrement à 45° .
  3. Inclinez votre bassin afin qu’il se retrouve dans l’axe de votre pied avant.
  4. Pliez votre genou avant (le genou doit être aligné avec votre cheville et ne pas dépasser).
  5. Levez les bras vers le haut en les amenant au niveau des oreilles.
  6. Levez la tête et regardez vos mains placés vers le haut ou regardez en face tout simplement. Si c’est trop intense pour vous au niveau des épaules, placez vos mains simplement au niveau du thorax en position de prière.

Ne vous précipitez pas et prenez tout le temps nécessaire pour faire un bon alignement. Cela permettra à votre corps de profiter de tous les étirements et dont tout le travail dont il a besoin.

Gardez à l’esprit que la jambe derrière doit être bien ancré et bien tendu, les hanches doivent être de face et le genou qui ne doit pas dépasser les orteils.

Pour sortir de la posture, il suffit de faire un pas vers l’avant pour revenir à la posture de la montagne.

B. Bienfaits de la posture du Guerrier I

o Au niveau des jambes : La posture du Guerrier I renforce les jambes et étire les mollets et les cuisses. Elle assouplit les genoux et les articulations des hanches.

o Au niveau du reste du corps : Cette posture étire la poitrine, les poumons, les épaules, le cou, le ventre, et renforce les épaules, les bras et les muscles du dos.

o Cette posture peut être pratiquée par les personnes souffrant de sciatique.

C. Contre-indications

La posture du Guerrier I est déconseillée aux personnes souffrant d’hypertension car il s’agit d’une posture assez intense qui fait grimper le cœur assez rapidement.

A la suite de cette posture, vous pouvez enchaîner en faisant la posture du Guerrier II.

Notre note

Cet article doit faire l’objet d’une relecture et mise à jour prochaine. Afin de contribuer à sa rédaction, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Add your own review

Rating