La Perte de Poids et la Composition Corporelle

Effet du yoga sur les indices anthropométriques

L'Anthropométrie correspond à une méthode de mensuration des individus par leurs données physiques. L'Indice anthropométriques est utilisé le plus souvent pour évaluer les cas de mal nutrition.

18 essais cliniques dans six pays différents entre 1970 et 2004 ont analysé l’effet du yoga sur les indices anthropométriques de risque de maladies cardiovasculaires. Les résultats sont certainements significatifs par rapport à la perte du poids.

Les résultats qui ont découlent sont comme suit:

• Amélioration de la perte de poids et de la composition corporelle chez les personnes ayant pratiquées le yoga pendant 4 semaines à 12 mois. Le résultat a été démontré dans 6 des 8 essais cliniques non contrôlés et dans les 3 ou les 4 études non randomisées et contrôlées.

• Les études ont inclus des personnes en bon état de santé et d’autres souffrant d'hypertension et / ou d'autres facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, de maladies des artères coronaires ou de diabète.

En outre, la pratique du yoga a été associée à une diminution de 1,5% à 13,6% du poids corporel sachant que toutes les études ont eu recours à des interventions intégrant les postures de yoga.

Pour ceux qui ont du mal à perdre les kilos en trop, ce qui vient d’être mentionné représente une bonne nouvelle pour eux et bien qu’il y ait certainement de nombreuses autres alternatives pour perdre du poids, les nombreux bienfaits du yoga en font un excellent choix pour votre santé globale.

La pression artérielle

La pression artérielle est le critère le plus étudié en ce qui concerne l'effet du yoga en tant que mesure d'intervention.

• 37 études ont été identifiées et plus de 75% de rapports d'amélioration enregistrés. En effet, il a été constaté chez les personnes ayant pratiqué la méditation du Raja Yoga durant ces études une diminution de leur pression artérielle diastolique par rapport à celles qui n’ont pas fait de méditation.

• 28 études ont noté l’effet bénéfique du yoga sur le changement de la tension artérielle.

• 9 études non randomisées chez des adultes en bonne santé et d’autres souffrant d'hypertension et / ou de maladies des artères coronaires ont montré une diminution de la pression artérielle due à la pratique du yoga.

• 11 ECR (essais cliniques randomisés) sur des adultes en bonne santé ont démontré une baisse importante de la pression artérielle.

Enfin, ces conclusions positives proviennent de programmes basés sur le yoga qui ont duré d’un à six mois.