Les maladies Coronariennes : Qu’est ce que c’est?

La maladie coronarienne est la forme la plus courante des maladies cardiaques.

Elle est causée par l’accumulation du cholestérol sur les couches des artères.

à  la suite de cette obstruction, le flux sanguin ralentit et les muscles ne fournissent pas suffisamment de sang.

Un caillot de sang peut alors se produire. Ce dernier peut boucher les artères et conduire à  une crise cardiaque.

La maladie coronarienne peut également être associée au vieillissement. La maladie est observée le plus souvent chez des personnes âgées.

Les femmes ménopausées et les personnes ayant des antécédents familiaux avec les maladies coronariennes présentent un risque plus élevé que les autres.

Les autres facteurs de risque comprennent le tabagisme, le diabète, l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle, l’obésité ou un mode de vie sédentaire.

Le stress et l’anxiété sont également des facteurs courants et qui peuvent conduire à  cette maladie.

La progression de cette maladie peut être graduelle et peut également se produire à  un âge précoce.

Les maladies cardiaques sont la deuxième cause de décès en France après le cancer.

Les symptômes des maladies Coronariennes

Les symptômes des maladies coronariennes incluent l’angine stable. La douleur au niveau de la poitrine indique que le muscle cardiaque manque d’approvisionnement en sang. Une consultation médicale s’avère plus que nécessaire si l’angine perdure et réapparaît assez souvent.

Les autres symptômes incluent le rythme cardiaque irrégulier, l’essoufflement, la fatigue et l’insuffisance cardiaque congestive.

Les pires symptômes pourraient être les crises cardiaques.

Le Yoga et les maladies Coronariennes

Le Yoga améliore la résistance et la flexibilité du corps.

Une pratique régulière du Yoga aider à  contrôler la tension artérielle, la respiration, le cœur et le métabolisme.

L’adoption du mode de vie yoga rend également la progression de la maladie plus lente ou permet aux patients coronariens de se rétablir plus rapidement.

Le Yoga vous permet également de faire face au stress et à  l’anxiété qui sont considérées comme étant des causes de maladies coronariennes.

Vous pouvez commencer par la pratique de la posture du cadavre. Cette posture vous aidera à  détendre votre corps et à  soulager le stress et les tensions qui peuvent provoquer ou déclencher la maladie coronarienne.

Vous n’avez pas besoin de faire toutes les postures. Si vous vous sentez fatigué, vous ressentez de la douleur ou si vous sentez que la posture est trop difficile, vous devez vous arrêter ou passer à  une posture plus facile.

Vous trouverez ici quelques postures qui pourraient être pratiquées par les personnes souffrant de maladies coronarienne.

Pensez à  consulter votre professeur du Yoga et parlez-lui de sa situation. Il pourra vous donner des conseils concernant les postures à  faire et les postures à  éviter.

Kapalbhati

Kapalbhati est une technique de respiration utilisée spécifiquement pour le nettoyage.

Si vous avez une grande quantité de mucus dans les voies respiratoires ou vous sentez des tensions et des blocages dans la poitrine, il est souvent utile de respirer rapidement.

La posture de la montagne (Tadasana)

La posture de la montagne favorise le sentiment de l’immobilité, la force, la puissance détendue et la stabilitéassocié à  la montagne.

Cette posture de yoga est l’une des façons de se familiariser avec l’immobilité.

Pince Debout (Pada Hastasana)

La posture des mains aux pieds ou Pada Hastasana donne permet d’améliorerl’élasticité de la colonne vertébrale et l’étirement des ligaments des jambes, en particulier les ischio-jambiers.

La posture du guerrier

La posture du guerrier étire et renforce les bras et les jambes, augmente l’endurance, améliore l’équilibre et la concentration et peut aussi soulager les maux de dos.

Si vous souffrez de diarrhée, d’hypertension artérielle ou de problèmes de cou, vous devriez prendre des précautions supplémentaires avant de pratiquer cette posture.

S’étaler et Plier la jambe en avant

La Pratique égulière de cette posture peut renforcer et étirer l’intérieur et l’arrière des jambes ainsi que votre colonne vertébrale. Les personnes atteintes de problèmes de dos devraient éviter de se pencher complètement en avant.

Pour les débutants, vous pouvez utiliser des accessoires comme une chaise pliante qui sert comme support à  vos avant-bras.

La posture du Triangle (Trikonasana)

Dans l’art hindou, le triangle est le symbole puissant du divin.

On le trouve fréquemment dans les mandalas yantras et il est utilisé lors de la méditation.

Pour en savoir plus sur la posture du Triangle (Trikonasana)

La posture de l’étirement à  coté en restant debout

C’est une posture avec deux lignes d’énergie rayonnant vers l’extérieur à  partir du centre de votre corps.

Il s’agit d’une posture simple de yoga avec un exercice d’étirement au cours duquel une ligne d’énergie atteint le haut de votre ventre et va vers l’extérieur à  travers le bras. La deuxième ligne se déplace vers le bas à  travers les jambes

La posture de l’arbre (Vrkasana)

La posture de l’arbre aide à  renforcer vos cuisses, vos mollets, vos chevilles et votre dos. Elle peut aussi accroître la souplesse de vos hanches.

Votre équilibre et votre concentration peuvent aussi être améliorés avec une pratique constante. Cette posture du yoga est recommandée pour les personnes qui ont la sciatique et les pieds plats.

Posture du Lotus (Padmasana)

La posture du Lotus se fait habituellement durant la méditation.

C’est une posture classique au cours duquelle on reste assis.

Elle renforce les chevilles et les genoux, améliore la concentration et la souplesse des jambes.

Soulèvement d’une Jambe

Cette posture du yoga est effectuée en vue de préparer le corps à  d’autres exercices.

Elle est bénéfique aux jambes, aux muscles du bas du dos et à  la zone abdominale.

La pratique de cette posture consiste à  soulever une jambe et à  laisser l’autre par terre.

Soulèvement des deux jambes

Le soulèvement des deux jambes est similaire à  la posture du soulèvement d’une seule jambe. Cette fois, vous devez lever les deux jambes.

En faisant cette posture du yoga, assurez-vous que la totalité de votre dos est sur le sol et que vos épaules et votre cou sont détendus.

La posture du Cobra (Bhujangasana)

La posture de Cobra améliore la souplesse vertébrale et renforce les muscles du bras et du dos.

En outre, elle est efficace pour soulager les irrégularités menstruelles et la constipation.

La posture de l’enfant (Balasana)

La posture de l’enfant est un moyen d’étendre vos épaules, vos hanches, vos cuisses, vos chevilles et les muscles de votre dos.

C’est une posture de relaxation qui est faite pour normaliser la circulation après avoir effectué la posture du poirier ou les postures du dos.

La fente des jambes inclinables (simple et double)

La fente des jambes inclinables fait partie de la série des exercices de yoga qui ciblent les muscles des jambes.

Quand elle est faite correctement, elle peut renforcer et tonifier tous les muscles de vos jambes.

Assis en pliant à  l’avant (Paschimothanasana)

Détendez votre corps et votre esprit, étirez vos muscles ischio-jambiers, vos épaules, et votre colonne vertébrale.

Soulagez le stress et améliorez votre concentration en en pratiquant cette posture.

La posture de la torsion Assise (Marichyasana)

Aussi appelé Marichi, la posture de la torsion Assise est bénéfique à  vos organes abdominaux et votre colonne vertébrale.

évitez de faire cette posture si vous avez des maladies chroniques au niveau de la colonne vertébrale ou du dos. En outre, effectuez cette posture sous la supervision d’un instructeur de yoga.

La posture du soulagement des Gazs Digestifs (Pavanamuktasana)

Le terme Pavanamuktasana vient du mot sanskrit « pavane » qui signifie l’air ou le vent et «Mukta», qui signifie liberté ou libération.

Cette posture agit principalement sur le système digestif. Elle aide à  éliminer l’excès du gaz dans l’estomac.

La posture du Cadavre (Savasana)

Pour bien vous détendre, vous devez d’abord vous familiariser à  la façon avec laquelle on doit être tendu.

C’est ce qui arrive quand on pratique la posture du cadavre.

La posture de la relaxation

La première étape dans la pratique du yoga est d’apprendre à  détendre votre corps et votre esprit.

Vous devez d’abord savoir pourquoi la relaxation est essentielle dans la pratique du yoga.

Vous devez en particuier apprendre la posture du Cadavre ainsi que lesautres techniques de relaxation physique, mentale et spirituelle.

Anuloma Viloma

La technique de la narine alternative de respiration est appelé encore Anuloma Viloma.

Avec cette technique de respiration, vous inspirez par une narine, vous retenez le souffle, et vous expirez par l’autre narine.

Séance de Yoga II

Kapalbhati

Kapalbhati est une technique de respiration utilisée spécifiquement pour le nettoyage.

Si vous avez une grande quantité de mucus dans les voies respiratoires ou vous sentez des tensions et des blocages dans la poitrine, il est souvent utile de respirer rapidement.

Cet article va vous initier à  cette technique de respiration et vous montrer ses avantages.

La posture de la montagne (Tadasana)

La posture de la montagne favorise le sentiment de l’immobilité, la force, la puissance détendue et la stabilitéassocié à  la montagne.

Cette posture de yoga est l’une des façons de se familiariser avec l’immobilité.

Salutation au soleil (Surya Namaskar)

La salutation au soleil ou Surya Namaskar est une posture du yoga qui assouplit tout le corps en vue de le préparer aux asanas.

Il s’agit d’une séquence gracieuse de douze postures réalisée comme un exercice continu.

La posture du Triangle (Trikonasana)

Dans l’art hindou, le triangle est le symbole puissant du divin.

On le trouve fréquemment dans les mandalas yantras et il est utilisé lors de la méditation.

Pour en savoir plus sur la posture du Triangle (Trikonasana)

S’étaler et Plier la jambe en avant

La Pratique égulière de cette posture peut renforcer et étirer l’intérieur et l’arrière des jambes ainsi que votre colonne vertébrale. Les personnes atteintes de problèmes de dos devraient éviter de se pencher complètement en avant.

Pour les débutants, vous pouvez utiliser des accessoires comme une chaise pliante qui sert comme support à  vos avant-bras.

La posture du guerrier

La posture du guerrier étire et renforce les bras et les jambes, augmente l’endurance, améliore l’équilibre et la concentration et peut aussi soulager les maux de dos.

Si vous souffrez de diarrhée, d’hypertension artérielle ou de problèmes de cou, vous devriez prendre des précautions supplémentaires avant de pratiquer cette posture.

Posture du Lotus (Padmasana)

La posture du Lotus se fait habituellement durant la méditation.

C’est une posture classique au cours duquelle on reste assis.

Elle renforce les chevilles et les genoux, améliore la concentration et la souplesse des jambes.

La posture du Bateau

Effectuez la posture du bateau pour renforcer la région abdominale et les fléchisseurs de la hanche, tonifier les muscles de la sangle abdominale, améliorer la digestion, et soulager le stress.

Vous pouvez utiliser une courroie du yoga qui vous aidera à  tenir la posture plus longtemps ou si vous ne pensez ne pas pouvoirgarder les jambes droites.

La posture du poisson (Matsyasana)

Faire la posture du poisson soulage la raideur des muscles du cou et des épaules et améliore la souplesse de votre colonne vertébrale.Cet artcile relatif à  la posture du poisson Matsysana vous donnera des détails supplémentaires sur elle.

La posture du pélerin (Salabhasana)

Si la posture Cobra travaille principalement sur le haut du dos, la posture du pèlerin atteint la partie inférieure. Cette posture renforce également la région abdominale, les bras et les jambes.

Un autre aspect qui la rend différente de nombreuses postures, c’est qu’elle implique un mouvement rapide. Découvrez comment cela est fait dans cette section.

La chandelle ou posture sur les épaules (Sarvangasana)

Dans la posture de l’épaule, votre corps se repose sur vos épaules. Cette posture du yoga améliore la circulation sanguine, renforce la région abdominale, et stimule la glande thyroïde.

La posture de l’arc (Dhanurasana)

La posture de l’arc ressemble à  l’arc de l’archer. Elle renforce les muscles de la région du dos, améliore la posture, et permet de traiter plusieurs problèmes gastro-intestinaux.

Notez que cette posture n’est pas adressée aux personnes qui souffrent de graves blessures au cou ou au dos.

La posture du chat (Bidalasana)

La posture du chat vous apprend à  vous initier au mouvement à  partir du centre de votre corps et à  coordonner vos mouvements et votre respiration.

Ce sont les deux thèmes les plus importants dans la pratique du yoga. Gardez à  l’esprit que la posture du chat n’est pas recommandée si vous avez des douleurs au dos.

Le Demi-tour de la colonne vertébrale (Ardha Matsyendrasana)

Ardha Matsyendrasana allonge et renforce la colonne vertébrale. Il est également bénéfique pour le foie, les reins, ainsi que les glandes surrénales.

Pratiquez cette posture du yoga sous la supervision d’un instructeur de yoga.

La posture du soulagement des Gazs Digestifs (Pavanamuktasana)

Le terme Pavanamuktasana vient du mot sanskrit « pavane » qui signifie l’air ou le vent et «Mukta», qui signifie liberté ou libération.

Cette posture agit principalement sur le système digestif. Elle aide à  éliminer l’excès du gaz dans l’estomac.

La posture du Cadavre

Pour bien vous détendre, vous devez d’abord vous familiariser à  la façon avec laquelle on doit être tendu.

C’est ce qui arrive quand on pratique la posture du cadavre final.

Les postures de la relaxation

La première étape dans la pratique du yoga est d’apprendre à  détendre votre corps et votre esprit.

Vous devez d’abord savoir pourquoi la relaxation est essentielle dans la pratique du yoga.

Vous devez en particulier apprendre la posture du Cadavre ainsi que lesautres techniques de relaxation physique, mentale et spirituelle.

Anuloma Viloma

La technique de la narine alternative de respiration est appelé encore Anuloma Viloma.

Avec cette technique de respiration, vous inspirez par une narine, vous retenez le souffle, et vous expirez par l’autre narine.